Les Chalets en Transition

logo chalets en transitionLe groupe des Chalets en Transition se retrouve  tous les samedis à 12h auCafé de la Concorde : vous pouvez nous y rejoindre ou bien nous contacter par mail chalets@toulouse-en-transition.org .

 

Prochaines dates pour la rentrée 2017 : les chalets en transition organisent à la maison de quartier des Chalets, 7 bd Matabiau:

  • Jeudi 12 janvier de 18h30 à 20h : un café Bricol’
  • Jeudi 19 janvier de 18h30 à 20h : un atelier Fait Maison (à confirmer)
  • Jeudi 2 février de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Dimanche 19 février de 10h30 à 13h sur la place de la Concorde : une zone de gratuité
  • Jeudi 23 février de 18h30 à 20h : un atelier Fait Maison
  • Jeudi 9 mars de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 23 mars de 18h30 à 20h : un atelier Fait Maison
  • Jeudi 6 avril de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 27 avril de 20h à 22h: un atelier Fait Maison
  • Jeudi 12 mai de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 18 mai de 20h à 22h: un atelier Fait Maison
  • Jeudi 8 juin de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 15 juin de 20h à 22h: un atelier Fait Maison
  • Qu’est-ce qu’on attend ?  est le dernier film de Marie-Monique Robin sur une ville en transition en Alsace : on vous encourage à aller le voir pour découvrir comment une commune de 2 200 habitants a diminué ses dépenses de fonctionnement de 120 000€, créé une centaine d’emplois et économisé 600T de CO2 par an ! Alors si vous avez envie de voir de près à quoi peut ressembler une ville en transition, venez au Ciné-débat à l’américan Cosmographe (ex-utopia),

Plusieurs dates :
Samedi 14 janvier : 11h
Samedi 21 janvier :10h50
Samedi 28 janvier :10h50
Samedi 4 février : 11h30

Samedi 11 février :11h

Qu’est-ce qu’on attend ?

 Nous, aux Chalets en Transition, on en a marre d’attendre ! Tim voulait des rosiers dans la rue des Roziers, alors on s’est remonté les manches et on n’a pas écouté les frileux qui nous disaient que « ça ne marcherait jamais » : en un peu plus d’un an, on a réussit à motiver la mairie à lancer l’opération « des fleurs sur mon mur » ! 

Bien sur les premières réactions de la maire de Quartier n’étaient pas franchement enthousiastes, on la comprend : il y avait de bonnes chances que les services techniques soient carrément contre !

Alors on a fait un premier dossier qui montrait que ça existait déjà ailleurs, comme par exemple à … Bordeaux, ce qui a sans doute un peu titillé l’amour propre des toulousains. 

La maire de quartier nous a alors répondu avec une série de questions et de remarques du service technique : on ne s’est pas découragé et ça a été un beau travail collaboratif, chacun a mis sa touche pour ficeler un dossier tiptop pour rassurer nos édiles. 

Et puis il y eu LE moment où tout bascule : notre dossier a été discuté entre la maire de quartier, celle en charge du développement durable et celle responsable des espaces verts qui a dit BANCO ! 

Vous avez pu la rencontrer en mai et son enthousiasme était à la hauteur  de nos espérances. Naturellement au repas de quartier les formulaires étaient là pour s’inscrire et la mairie a reçu 240 demandes dont 46 sur le quartier !

 La première plantation a eu lieu avec le maire rue du capitaine Escudier le 12 octobre : vous pouvez même admirer la photo dans votre gazette favorite. Et les prochaines plantations vont permettre de mettre de la couleur et de l’oxygène dans nos rues, de nouer des discussions avec nos voisins autour d’un sécateur ou de permettre aux enfants une petite expérience de nature quotidienne. (Saurez-vous les découvrir ?)

 

Et on ne s’est pas arrêté là ! Le 16 octobre on a organisé la première zone de gratuité des Chalets, mais Késako ? C’est tout simple : c’est de donner ce dont on n’a plus besoin, peut-être de récupérer un objet utile, et de partager un bon moment avec ses voisins. La zone de gratuité est un moyen utile de réduire le volume des déchets et de recycler les objets.
Il n’y a ni échange, ni troc, ni valeur marchande donnée aux objets, ni argent. Et ça a super bien marché : fringues, livres, jeux, bibelots et même une machine à café ont ainsi changé de maison ! Alors on remet ça le 19 février de 10h30 à 13h sur la place de la Concorde : A vos armoires pour faire tourner les objets et réduire notre impact sur la planète.

Pour vous aider à économiser l’énergie, on vous a concocté une ballade ludique et éducative 10 jours avant Noël avec un conseiller de Solagro et sa caméra thermique. L’objectif est d’identifier en temps réel les défauts d’isolation des logements et d’apporter des solutions personnalisées, allant de simples gestes aux éventuels travaux. Cette soirée thermographie est prévue le 15 décembre : rendez-vous à 20h à la maison de quartier.

Pokemon Go ou Chasse aux Gaspis ?

Les Chalets en Transition vous proposent de conjuguer jeu, convivialité, économie et mode de vie durable. A la rentrée, c’est la période des bonnes résolutions, mais si, au lieu de se donner des objectifs (que nous ne tiendrons pas), on regardait quels sont nos vrais besoins et nos capacités ? Si on regardait le verre à moitié plein, plutôt que de se lamenter sur la moitié vide ?

Mettons un peu d’humour et de légèreté autour de nous. Réalisons ensemble des activités qui ont du sens.

Partageons les objets qui ne sous servent que 3 jours par an, en s’inscrivant, par exemple, sur  le site « Mon ptit voisinage ». Et puis il y a des biens que l’on peut partager sans risque de les perdre : Si j’apprends à quelqu’un à parler anglais, je sais toujours parler anglais ! Le partage des savoirs est le but des ateliers Fait Maison : un jeudi par mois, venez apprendre à faire de la lessive, des baumes ou du kéfir… etc

Réparons au lieu de jeter en participant au Café Bricol’ qui a lieu également un jeudi par mois à la maison de quartier : vous amenez vos appareils domestiques en panne, et ensemble dans la bonne humeur, chacun apprend à essayer de les réparer avec de sympathiques bricoleurs bénévoles.

Et si vous deveniez une famille à énergie positive ? Toulouse Métropole lance le défi des familles à énergie positive 2016/2017 : ça se joue en équipe et le but est d’économiser sur l’hiver 8% de sa facture d’énergie et d’eau. Chaque participant reçoit de bons conseils pour faire la chasse aux gaspis et note une fois par mois ses compteurs. Quelques apéros avec son équipe ponctuent le défi et permettent d’échanger les bons tuyaux (et les bonnes bouteilles). Pour s’inscrire dans l’équipe des Chalets, envoyez-nous un mail.

L’idée « Plantons des rosiers rue des Roziers » est devenue « Fleurir nos rues » et la mairie a reçu des dizaines de dossiers que les services techniques sont en train d’analyser pour une plantation prévue en novembre. En attendant, le jardin du verrier accueille tous ceux qui veulent  mettre les mains dans la terre le lundi et le samedi matin.

Enfin nous vous proposons une soirée thermographie avec Solagro courant décembre. Avec l’aide d’une caméra thermique, nous réaliserons une ballade diagnostique dans le quartier et l’expertise de Solagro nous donnera des pistes de solutions pour étanchéifier nos appartements ou nos maisons et économiser l’énergie.

Toutes les dates des activités sont sur la dernière page de la gazette et sur le site de l’association Chalets-Roquelaine. Mais si vous avez d’autres idées, l’envie de rencontrer vos voisins et d’oser un mode de vie durable qui fasse du bien, rejoignez-nous en écrivant à chalets@toulouse-en-transition.org

Réparer au lieu de jeter,

voilà qui est à la fois économique et écologique…

à la maison de quartier 7 bd Matabiau,

Les Chalets en Transition vous propose un

Café Bricol’ !

En collaboration avec les petits débrouillards Malgré la chasse aux gaspis, on se rend compte que, dans nos poubelles, les gens jettent des articles qui pourraient encore servir. Petits appareils électroménagers, meubles, jouets, vêtements sont abandonnés sur le trottoir pour être broyés car leur réparation par un professionnel serait trop chère. Mais nous pouvons aussi essayer de nous prendre en main et devenir plus autonome. Dans un lieu convivial (la maison de quartier J ), avec un peu d’outillage et quelques bonnes volontés J J pour  transmettre des savoirs de base en bricolage électrique/électronique,  nous aimerions vous invitez à  un atelier, ouvert à tou(te)s, où apprendre à réparer son petit électroménager ( casques audio, fer à  repasser, mixeur, lampe à variateur, perceuse,  chargeur…. ). Et ainsi moins remplir les décharges, moins vider son porte-monnaie et passer des moments sympas! Réparer ensemble, c’est l’idée des Cafés Bricol’, des rencontres gratuites ouvertes à tous. On y apporte les choses en mauvais état qu’on a chez soi. Et on se met à l’ouvrage avec les bricoleurs bénévoles. On apprend à réparer et on rencontre ses voisins au Café Bricol’. Mais cet atelier n’est pas un « service »; c’est l’utilisateur qui répare son appareil et parfois on tombe sur os quand l’appareil est irréparable ou les pièces cassées impossibles à trouver ! Il y aura aussi la possibilité d’apprendre à faire des recherches sur Internet pour trouver les tutoriels utiles ou les pièces détachées d’occasions. On vous attend nombreux avec vos bricol’s et vos doigts dégourdis !

Une autre action du groupe a démarré avec 10 familles participant au Défi familles à énergie positive. Ce défi est lancé par Toulouse Métropole http://toulouse-metropole.familles-a-energie-positive.fr/
Il s’agit d’un défi pour agir ensemble contre le réchauffement climatique. En créant des équipes sur le quartier et en partageant toutes les solutions, trucs et astuces pour diminuer notre consommation d’énergie, nous pourrons, en changeant ensemble nos habitudes, relever le pari d’atteindre au moins 8% d’économies d’énergie et aujourd’hui l’équipe des Chalets en transition est fière d’avoir atteint les -23% !!! pour l’énergie et -16% pour l’eau !
Nous recrutons des familles pour l’an prochain : si vous êtes intéressés, envoyez un mail !
Nous proposons aussi de réfléchir sur nos modes de déplacement et de proposer  au comité de quartier d’avoir un stand lors du repas de quartier, pour permettre aux habitants de positionner sur une carte de Toulouse leur lieu de travail et de trouver, peut-être un covoitureur habitant le quartier.

Enfin Bruno de l’association du Sol Violette nous a expliqué le principe de cette monnaie locale. C’est une piste pour relocaliser l’économie et éviter la surinflation. Il faudrait imaginer comment diffuser cette monnaie dans le quartier et en discuter avec nos commerçants. Il existe aussi le Sol Temps qui démarre. Il permet d’échanger des services entre habitants. Autour du même thème, nous avons eu une réunion très productive sur les modes de vie éco-citoyens: la finance solidaire, la démocratie participative, la citoyenneté, le commerce local, le jeudi 23 Janvier 2015 à 18h30 à la maison de quartier des Chalets.

A plus long terme, une autre action pour augmenter la résilience de notre quartier en matière d’énergie proposerait aux habitants de participer à une coopérative d’énergie. Le principe de la coopérative d’énergie est de permettre à une entitée de devenir producteur d’une part de l’énergie qu’elle consomme.
Dans le cas présent, l’idée serait de permettre la création de toits solaires sur une partie des toits du quartier de manière à avoir 10% (ou plus) de l’électricité consommée sur le quartier générée par nos toits.
Les habitants, au lieu de placer leur argent à la banque, pourraient financer ces toits solaires dans la coopérative.
Ce projet est extrêmement ambitieux dans le contexte de notre quartier, néanmoins il n’est pas irréalisable, plusieurs exemples existent déjà dont les « fermes de Figeac » non loin de chez nous qui ont permis la réalisation de 196 toits solaires.
Ce type d’action permet d’augmenter la résilience énergétique d’un quartier et s’inscrit en parfaite adéquation avec les actions du plan climat de Toulouse.
Pour mettre en place ce projet nous aurons besoin du support de la mairie car le quartier étant dans le périmètre de St Sernin, actuellement les architectes des bâtiments de France refusent la plupart des projets individuels.
Nous voudrions donc susciter une réflexion avec les bâtiments de France et les services d’urbanisme de la mairie pour identifier où il serait souhaitable d’implanter ces toits solaires. Un groupe pour lancer un projet de énergie citoyenne est en cours de constitution.

Licence Creative Commons Café Bricol’ de Toulouse en transition est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

2 réflexions au sujet de « Les Chalets en Transition »

Laisser un commentaire